Gicquel se lâche, Rire de la vie

Après « Puisque je vous retrouve » créé en 2003 autour de chansons, essentiellement connues lors de  mon enfance ou mon adolescence, après « Reggianissimo », un hommage au chanteur et acteur Serge Reggiani, avec le plaisir de créer un vrai spectacle en résidence au Théâtre des Dames des Ponts de Cé en décembre 2009, voici un nouveau spectacle créé en avril 2015, toujours avec la complicité bienveillante de Christian Boutin au piano. Ce spectacle ne demande qu’à être rodé !

Gicquel se lâche, rire de la vie

25 chansons d’humour, sans causticité, qui vous parlent de la vie, de la gestation jusqu’à 100 ans

Mobile apparent      Bernard Joyet/Dominique Desmons

 

Les ratés de la bagatelle (la chose)           interprète Patachou

Bonjour la vie           Jean Pierre et Jean Claude

Les revendications d’un nouveau né  Stéphane Golmann

La faute à Eve           Anne Sylvestre

Légende         texte de Jacques Faizant

Les pissenlits            Ricet Barrier

Mangez du chou fleur         Pierre Louki

Aragon et Castille     Bobby Lapointe

Etats d’âme sur un strapontin       Louis Capart

La violoncelliste        Villemetz, etc…

Dépêche toi mon amour     Pierre Perret

Le soldat inconnu     Vincent Rocca interprète Elsa Gelly

La mitrailleuse          inconnu/Levraux

Le cul de ma soeur   Dimey/Aznavour

Le p’tit amant           Yvain

Faut pas exagérer    François Morel

Le tango de la mélancolie   Dabadie/Goraguer

Mysoginie à part      Georges Brassens

La bibise d’accord    Pierre Perret

Marcelle         Bobby Lapointe

Les moins de 100 ans         interprète Georgius

Ca va, ça va    Drejean/Legrand

Amusez vous             Willemetz/Heymann

 

Ils en sont tous         Robert Rocca

Le gérontophile        Bernard Joyet

Pourquoi je chante ? Pourquoi je réagis ?

Comme beaucoup d’humains, tout simplement parce que je vis !

L’amour, les sentiments, le refus de l’injustice, les espoirs de changements, l’humour franc, le second degré, la dérision, les interrogations, le bonheur…tout cela me porte à être un citoyen engagé et à chanter mes émotions. Est-ce à dire que je suis un chanteur engagé ? Au sens habituel du mot, sans doute pas, mais au vrai sens du terme, je crois que oui ! J’adhère d’ailleurs totalement aux dires de Serge Reggiani sur la nature de l’engagement du chanteur.

Marc Gicquel dans l'escalier

Marc Gicquel dans l’escalier

Aussi ce site vous proposera aussi bien dans la rubrique chanteur ma démarche artistique, mes spectacles dont un hommage à Reggiani, que dans la rubrique réacteur les réflexions que le citoyen que je suis souhaite apporter au débat collectif.

Parce que le chanteur n’est jamais loin du réacteur, et réciproquement, je vous invite à aller lire plus particulièrement Lemarque, Montand et Reggiani…s’ils étaient vivants,

J’ajoute que je suis aussi professionnellement engagé car la spécialisation que j’ai choisie ne l’a pas été par hasard, comme vous pourrez le voir sur mon site professionnel http://www.marcgicquel.fr

Les réactions sur le CD Reggianissimo

Plusieurs réactions me sont parvenues, que je vous livre telles quelles.

Bernard KERYHUEL (fondateur de Chant’Appart)

« J’ai bien reçu ton disque Reggianissimo que tu avais pris soin de m’envoyer suite à notre conversation téléphonique. …/….J’ai donc écouté ce Reggianissimo et l’ai apprécié. L’esprit de Reggiani est présent et les interprétations respectueuses des originaux. Il y avait même une chanson que je ne connaissais  pas (mais je n’ai pas toute la discographie de Reggiani). »

Jean Fauché (militant des Alternatifs du Tarn, avait assisté à des extraits de l’ébauche du spectacle à l’été 2007)

« Le CD est super. Fidèle et un regard différent sur le grand Serge. J’ai l’impression que tu as gagné en « sûreté » par rapport à Angers 2007, mais aussi, comment dire ? « En maturité » ? »

André Brillaud (grand connaisseur de la chanson française et de ses interprètes ; il anime une émission consacrée à la chanson sur Radio Gâtine)

« Marc … Lire la suite

Les chroniques sur le CD Reggianissimo

2 chroniques ont été publiées cet automne sur ce CD et quelques réactions de chanteurs, auteurs et amateurs de la chanson française m’ont été communiquées.

Cet article ne comprend que les références (et liens) des 2 chroniques; les réactions feront l’objet prochainement d’un autre article.

L’un des 2 blogs les plus connus de la chanson à texte s’appelle « nos enchanteurs » animé entre autres par Michel Kemper; l’autre blog est « Si ça vous chante » de Fred Hidalgo. Ces 2 férus de chansons sont des anciens de la (regrettée) revue  Chrorus, une référence pendant plus de 30 années.

Nos enchanteurs a publié la chronique de Michel Kemper, chronique intitulée « Reggiani, de Boulay à Gicquel »

Marc Pommier, poète-postier limougeaud et postier, tient un blog appelé « tout m’étonne ». Marc Pommier, sous un pseudonyme, a également écrit une chronique pour La lettre anonyme de Jilber (en page 4) et pour Vinyl, revue … Lire la suite

A une Edelweiss

Vers les nuages, vole mon âme

Croyant trouver sa destinée

Cherchant l’amour qui l’a quittée

Bien loin de moi, elle s’en va

 

Le ciel est gai comme la mer

Mais n’en déplaise à M’sieur Ferré

La solitude est bien amère

Surtout quand on est éveillé

 

Un jour peut-être, qui le sait

L’oubli sera maître de moi

Ou mieux encore dans ses filets

Le même amour me reprendra

 

Et pour ma mie sera mon cœur

Ne cherchant plus d’autres bonheurs

Trouvé l’amour qui m’avait fui

Et nous construirons notre vie

Trouvé l’amour qui m’avait fui

Et nous construirons notre vie

 à une edelweiss partition